Ron « Pigpen » McKernan, l’influent membre cofondateur du Grateful Dead, est malheureusement décédé à cette date en 1973. Né en Californie le 8 septembre 1945, Pigpen n’avait que 27 ans lorsqu’une série de problèmes de santé ont conduit à son destin tragique. Figure intégrante des débuts du groupe légendaire, l’héritage de Pigpen a eu un impact durable tout au long de la carrière historique de the Dead.

Pigpen a apporté un côté bluesy au groupe, brûlant des agrafes comme « Good Morning, Little Schoolgirl », « Difficile à manipuler », « In The Midnight Hour » et sa signature « Turn On Your Lovelight » en véritable leader. Le jeu d’orgue et d’harmonica qui a marqué l’époque de Pigpen a également fortement accentué le son des débuts du groupe.

En plus des principales reprises de blues, Pigpen a chanté sur le titre Easy Wind écrit par Robert Hunter et paru sur l’album du groupe en 1970, Workingman’s Dead. Pigpen a également écrit ou coécrit plusieurs des premiers originaux du Grateful Dead, notamment « Alligator », « Operator », « Chinatown Shuffle » et la rareté « The Stranger (Two Souls In Communion). »

Joué pour la première fois par les Grateful Dead lors de leur concert à New York le 21 mars 1972, « The Stranger (Two Souls In Communion)  » n’apparaît que dans 13 des setlists du groupe. L’un des rares originaux morts uniquement crédités à Pigpen, « The Stranger (Two Souls In Communion) » a été joué en direct par le groupe pour une dernière fois lors de la dernière nuit de leur tournée Europe 72, le 26 mai à Londres. La dernière apparition de Pigpen avec le groupe a lieu lors de leur prochain spectacle, un concert autonome tenu des semaines plus tard, le 17 juin au Hollywood Bowl.

On peut entendre Pigpen diriger à la fois la première représentation de « The Stranger » le 21 mars à l’Academy Bowl de New York et son interprétation finale le 26 mai au Strand Lyceum de Londres ci-dessous:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.